Accueil > Contrats et Financement

Contrats et Financement

Il existe deux types de contrats d’alternance : le contrat d’apprentissage et le contrat de professionnalisation

Contrat d’apprentissage – 400h minimum de formation par an

Le contrat d’apprentissage est ouvert aux jeunes de 16 à 30 ans, il a pour objectif de se former à un diplôme (CAP, Bac, BTS, Licence, Master) en alternance.
Il s’agit d’un CDD de 6 à 36 mois ou CDI via la Pro-A sous conditions.
L’apprenti est salarié d’une entreprise il perçoit un salaire qui varie entre 27 et 100% du Smic en fonction de son âge et de la formation suivie.
La formation est gratuite pour l’apprenti.

Contrat de professionnalisation – 150h minimum de formation par an.

Le contrat de professionnalisation est ouvert aux jeunes de 16 à 25 ou aux demandeurs d’emploi de plus de 26 ans. Il a pour objectif une qualification professionnelle réalisée en alternance.
Le salarié est en CDD de 6 à 36 mois sous conditions ou CDI de 6 à 24 mois.

L’alternant est salarié d’une entreprise, il perçoit un salaire qui varie entre 55 et 100% du Smic en fonction de son âge et de son niveau d’étude. Il n’y a aucun coût de formation pour l’alternant.

Les aides au financement

Contrat d’apprentissage : une aide unique à l’embauche est versée pour les entreprises de moins de 250 salariés, pour les apprentis de Cap ou Bac pro. Une aide de 500€ au financement du permis de conduire est également versée aux apprentis.
Contrat de professionnalisation : pour l’embauche d’un demandeur d’emploi de 26 ans et plus, une aide forfaitaire de 2 000€ maximum est versée par Pôle emploi (sous condition).

Les aides exceptionnelles au financement (jusqu’au 28 février 2021)

  • 5 000 € pour les apprentis mineurs 
  • 8 000 € pour les apprentis majeurs

Cette aide s’applique pour tous les apprentis préparant un diplôme de niveau master (niveau 7) ou inférieur dont le contrat est conclu entre le 1er juillet 2020 et le 28 février 2021.
À noter : cette aide est aussi valable pour les jeunes de moins de 30 ans
en contrat de professionnalisation.
Avec cette aide, le salaire des apprentis de moins de 21 ans embauchés
en apprentissage est intégralement financé. Au-delà de 21 ans et jusqu’à 25 ans révolus, le reste à charge pour vous est d’environ 150 € par mois.
Pour quelles entreprises ?
l’ensemble des entreprises peuvent bénéficier de cette aide, sous conditions pour les entreprises de plus de 250 salariés.
À noter : cette aide exceptionnelle se substitue à l’aide unique, dont
bénéficient les entreprises de moins de 250 salariés embauchant un apprenti de niveau CAP à Bac (Bac +2 pour l’Outre-mer) dont le plafond est fixé à 4 125 €, pour la première année de contrat. L’aide unique reprend ensuite pour les années suivantes du contrat.